Comment soigner les petits bobos ?

Ecrit par 24 septembre 2021Enfant
soigner les petits bobos

Les petites coupures au doigt, les brûlures légères sur l’épiderme, les bosses sur la tête ou encore les bleus sur les genoux que nous appelons les petits bobos du quotidien sont quasi inévitables chez l’enfant. Et pourtant, lorsqu’un accident survient, on a tendance à paniquer. Rassurez-vous ! Dans la majorité du temps, ces petites blessures sont sans gravité. Comment faire face à ces petits problèmes de la vie quotidienne ? Découvrez quelques-uns de mes astuces pour soigner les petits bobos !

 

Ma méthode pour soigner les petits bobos

 

Avant de soigner une plaie, il est impératif de vous laver correctement les mains. Une fois certain que vos mains sont bien propres, vous pouvez commencer à nettoyer la plaie avec du sérum physiologique. Le sérum est fortement conseillé s’il s’agit d’une petite blessure à la suite d’une chute sur du sable ou sur un terrain caillouteux. En tant que parent, il est important de vérifier la date du rappel pour le vaccin du tétanos, qui peut se contracter lors des petites blessures dans la terre, boue, … Une fois la plaie simple nettoyée, vous pouvez vous servir d’une compresse stérile ou tout simplement de linges stériles pour sécher le bobo. Pour la désinfection de la plaie, je vous conseille les antiseptiques qui sont moins douloureux que l’alcool et beaucoup plus rassurants pour les enfants. En cas de doute concernant l’utilisation d’un antiseptique, vous pouvez parfaitement demander conseils auprès d’un pharmacien ou de votre médecin ou pédiatre. Après 2 ou 3 jours de cicatrisation, vous pouvez laisser les petits bobos sécher à l’air libre. Cependant, il est nécessaire de faire comprendre à votre enfant qu’il ne faut pas toucher aux croûtes pendant le processus de cicatrisation.

 

Mes techniques pour soulager un hématome

 

Les hématomes, notamment les bleus et les bosses, sont parfois douloureux. Pour soulager la douleur le plus rapidement possible, je trouve qu’il n’y a rien de mieux qu’appliquer du froid. Et plusieurs parents m’ont affirmé la même chose. Si votre tout-petit s’est cogné le genou, la tête ou autre partie de son corps contre le mur ou contre un meuble, je vous conseille d’envelopper quelques glaçons dans un linge propre puis de l’appliquer sur toute la zone douloureuse. Après que la douleur soit atténuée, vous pouvez éviter un gonflement de l’hématome par l’utilisation de crèmes spécifiques comme l’arnica, par exemple. Le pédiatre de votre enfant pourra vous recommander une crème spécifique. Une maman m’a confiée un jour que l’huile essentielle de lavande (pour les enfants plus grands) est également efficace contre les douleurs et permet d’éviter un gonflement de la zone touchée.

Dans le cas des égratignures, des morsures et autres plaies superficielles, vous devez immédiatement désinfecter. Cela évite les éventuelles irritations et démangeaisons. Et pour rassurer le petit bout de choux, je vous conseille de lui mettre un pansement puis de lui faire l’incontournable bisou magique. Cela peut toujours aider.

 

Stopper les petites hémorragies

Un saignement de nez est le plus souvent sans gravité. Vous n’avez pas de quoi vous alerter. Un effort physique trop intense peut être à l’origine de ces petits maux. Lorsqu’une petite hémorragie survient, vous devez tout d’abord inviter l’enfant à s’asseoir puis à se pincer le nez à l’aide d’un mouchoir. Vous devez ensuite incliner légèrement sa tête vers l’avant jusqu’à ce que les saignements s’arrêtent. Une boite de coalgan acheté en pharmacie vous sera d’une aide précieuse si l’enfant est fréquemment atteint de ce trouble. N’oubliez pas d’en mettre dans votre trousse d’urgence.

Les bobos chez l’enfant sont multiples. Pour les éviter, il est préférable d’apprendre les gestes de premiers secours. Et si vous êtes en quête d’une école de secourisme pour vous aider, appelez-moi ! En plus de vous apprendre les meilleurs réflexes à avoir au quotidien, je vais également vous conseiller plusieurs accessoires indispensables pour votre trousse de secours, à l’exemple de la pince à épiler en cas d’écharde, du bandage et de la bandelette, des bandes adhésives, du sparadrap, des compresses…

Voilà comment il faut soigner les petits bobos chez les enfants ! Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à vous inscrire à ma formation sur les gestes de premiers secours bébés et enfants  !

Mila

Author Mila

More posts by Mila

Laissez un commentaire