Pourquoi les billes à eau surperabsorbantes sont-elles un danger pour les enfants ?

Pourquoi les billes à eau surperabsorbantes sont-elles un danger pour les enfants ?

Les billes d’eau, également connues sous les noms de bulles ou perles d’eau, sont formées d’un polymère capable d’absorber jusqu’à 400 fois son poids en eau. La revue médicale « Prescrire » met les parents en garde contre ces billes. Celles-ci peuvent facilement être avalées par les jeunes enfants alors qu’elles ne sont pas entièrement réhydratées, et s’avèrent alors très dangereuses. L’ingestion d’une bille d’eau est lourde de conséquences, allant de l’occlusion intestinale à la mort de l’enfant.

 

Les billes d’eau possèdent une apparence attrayante. D’aspect translucide et coloré, elles sont souvent utilisées en tant qu’objets décoratifs, par exemple dans les vases pour soutenir les fleurs. Ces billes sont capables d’absorber jusqu’à 400 fois leur poids en eau. Aussi, comme le rappelle la revue médicale Prescrire, elles sont très risquées pour les jeunes enfants qui sont tentés de les ingérer. La publication fait suite au message d’avertissement de l’Anses et de la Répression des Fraudes paru en décembre. Les deux institutions montraient les risques associés à l’ingestion de billes d’eau, pouvant conduire au décès de l’enfant dans les cas les plus graves.

 

La conclusion est la suivante : ne laissez pas les billes d’hydrogel à proximité de vos enfants. Ceci est particulièrement vrai pour les plus jeunes. La majorité des accidents touchent des enfants dont l’âge est inférieur à 5 ans. La revue médicale Prescrire rappelle que ces billes peuvent facilement être confondues avec des bonbons par les jeunes enfants. Sèches, elles sont suffisamment petites pour être ingérées. Alors que leur réhydratation n’est pas encore totale, elles peuvent être dirigées vers les intestins où elles sont susceptibles de causer une occlusion intestinale. Une note d’information précise : « La confirmation du diagnostic nécessite un scanner ou une échographie. Impossible par endoscopie, le retrait est chirurgical ».

 

Ces billes ne doivent pas être considérées comme des jouets

La revue mentionne également « qu’une équipe parisienne a colligé six cas d’enfants âgés de moins de 24 mois, dont un est mort d’une septicémie postopératoire ». Par ailleurs, il ne faut pas oublier que les billes sont susceptibles d’obstruer les voies respiratoires de l’enfant et d’entraîner ainsi son étouffement, au même titre que le reste des petits objets. Si votre enfant a ingéré l’une de ces billes, même en cas de doute, il est vivement conseillé de contacter rapidement un centre antipoison. Il vous sera alors communiqué des recommandations médicales. Les trois établissements conseillent également de se méfier des annonces postées sur internet vantant l’usage divertissant de ce type de produit.

En tout état de cause, ces perles doivent donc être « proscrites d’activités ludiques pourtant proposées aux parents » d’après la revue Prescrire. Si jamais ces objets sont commercialisés en tant que jouets, « ceux-ci feraient l’objet d’un retrait-rappel par la Répression des Fraudes ». Le magazine « 60 Millions de consommateurs », connu pour avertir les consommateurs des risques des produits en vente, affirme lui aussi que les billes sont souvent considérées à tort comme des jouets ludiques. En janvier, le magazine a précisé que « ces différents risques sont rarement mentionnés par les vendeurs. Certains indiquent même dans la description de leurs produits qu’il n’y a pas de soucis de sécurité ». Il convient donc de faire preuve de bon sens, et de vigilance.

Source photo : Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement
et du travail

Elodie, maman secouriste

Author Elodie, maman secouriste

More posts by Elodie, maman secouriste

Laissez un commentaire