Comment parler de sécurité avec son enfant ?

Ecrit par 23 juillet 2021Enfant, JE PROTEGE
parler de sécurité à son enfant

La protection de l’enfance recommande aux parents, grands-parents et tuteurs de parler de la sécurité dès le plus jeune âge. Et je suis entièrement d’accord. Pour prévenir les risques au mieux, vivre en harmonie et en toute sécurité, le mieux est de responsabiliser les jeunes enfants le plus tôt possible. Cependant, il n’est pas tellement facile d’aborder le sujet. Dans les lignes suivantes, je vais vous donner quelques conseils pour parler de sécurité avec son enfant.

 

Parler de sécurité avec son enfant : les règles de base en premier

Au préscolaire, les enfants sont parfaitement en mesure de comprendre les règles de sécurité. Vous pouvez donc en parler ensemble et à cœurs ouverts. Cependant, pour que l’apprentissage soit efficace, vous devez suivre une règle psychologique. Pour la petite enfance, il est préférable d’aborder le sujet d’une manière ludique. Vous pouvez, par exemple, utiliser une logique imaginative. Vous pouvez aussi illustrer vos explications avec les intérêts spécifiques de l’enfant lorsqu’il respecte bien les règles sécuritaires.

 

Aborder le sujet des violences physiques

Les violences faites au niveau physique peuvent nuire grandement à l’enfant. Malheureusement, les enfants peuvent être victimes de violences à l’école et même à la crèche. C’est pourquoi je vous conseille vivement d’en parler. Et le plus tôt sera le mieux. Les enfants confiés à une famille d’accueil sont les plus souvent touchés par ces violences. Pour les protéger du danger, vous pouvez leur enseigner comment réagir face à une maltraitance. Par exemple, vous pouvez leur apprendre à se défendre. Vous pouvez aussi leur expliquer pourquoi et comment contacter les services sociaux.

 

Discuter ensemble avec un psy

Pour les enfants présentant des troubles du comportement, je conseille la consultation de spécialiste comme un psychologue pédiatre. Cet expert est en mesure de parler calmement des dangers qui rôdent dans l’environnement et d’informer le jeune enfant sur les risques qu’il encourt sans pour autant l’effrayer. Pour les enfants autistes, je recommande vivement cette option. En effet, parler avec eux peut être plus délicat.

 

Parler des droits de l’enfant

Chaque enfant a des droits. Un mauvais traitement est inacceptable. Pour que l’enfant puisse toujours se sentir protégé, vous pouvez lui parler des gestes qu’il peut adopter pour affronter une personne souhaitant lui faire du mal. Les attaques peuvent être d’ordre psychologique ou physique. C’est donc à vous de trouver les bons mots pour mettre l’enfant en confiance et ainsi protéger l’enfance.

 

Parler des dangers domestiques

Les dangers de la vie courante commencent à la maison. Il peut s’agir de coupure, de brûlure, de chute ou autres petits accidents du quotidien. Dès que loulou peut comprendre pourquoi un tel ou tel acte est dangereux pour lui, vous pouvez discuter ouvertement de la sécurité et des moyens de se protéger au mieux. Et si vous avez besoin d’aide, je suis là pour vous. Je peux coacher les familles dans la prévention des risques d’accidents domestiques. Les formations que je propose sont à la fois ludiques et enrichissantes. À la fin des cours, vos enfants sauront exactement ce qu’est la sécurité et comment faire pour en bénéficier.

Cet article vous a-t-il aidé ? Je vous invite à le partager à d’autres parents dans votre entourage.

Mila

Author Mila

More posts by Mila

Laissez un commentaire