Les 3 secrets des crèches pour éviter les accidents des tout-petits

éviter les accidents des tout-petits

Vous envisagez de laisser votre enfant à la crèche lorsque vous devez vous absenter, mais seulement, vous craignez énormément pour sa sécurité. Je vous comprends. Cependant, je peux vous assurer qu’en choisissant le bon endroit, vous n’avez aucune angoisse à vous faire. Les crèches, qu’il s’agisse de micro-crèches, de crèches collectives, de crèches privées ou de crèches municipales, ont des techniques qui leur sont propres pour assurer la protection de loulou. Et dans cet article, je vous livre les 3 secrets de ces établissements d’accueil pour éviter les accidents des tout-petits !

 

La sécurisation des lieux pour éviter les accidents des tout-petits

Les professionnels de la petite enfance sont particulièrement méticuleux quant à la protection maternelle et infantile. En effet, il existe un bon nombre de dangers qui guettent le jeune enfant, surtout dans une vie en collectivité. Les risques infectieux, les risques environnementaux, les risques d’accidents de la vie courante et les risques psychologiques sont à éviter autant que possible.

En quête de la meilleure garde des petits, j’ai fait une liste des crèches de la région avant de les visiter. J’ai également établi une liste de questions à poser à la directrice de la crèche pour en avoir le cœur net. La majorité des crèches sont pareilles sur un point : la structure d’accueil collectif doit toujours suivre les normes de sécurité.

Par exemple, les produits ménagers ne doivent pas se trouver à la portée des petits, les escaliers doivent être équipés de rampes, les fenêtres doivent être dotées d’alèse, les sources de courants doivent être protégées…

 

Suivre des formations sur la prévention des risques

Les assistantes maternelles dans les crèches suivent des formations spécialement dédiées à la prévention des accidents pour protéger nos loulous. Pendant les cours, ces professionnels en charge de la garde de nos bouts de chou sont amenés à connaitre tous les risques qui se présentent dans les lieux d’accueil afin de trouver les meilleures techniques pour les éviter.

Chutes, brûlures, petits bobos… tous ces petits incidents de la vie courante sont une source d’inquiétudes en tant que parent. Bien sûr, l’assistante maternelle n’est pas une magicienne pouvant tout gérer à la perfection. Cependant, elle est en mesure de limiter ces accidents autant que possible.

 

Suivre des formations aux premiers secours

Les formations aux premiers secours figurent parmi les secrets de l’assistante maternelle et infantile. En tant que formatrice en sauvetage et secourisme, j’ai tenu quelques formations pour les professionnels de la petite enfance.

D’ailleurs, je trouve normal que toutes personnes amenées à s’occuper des bambins suivent ce type de formation. Pendant les cours, le professionnel prend conscience de l’accident domestique et des risques qu’il présente pour les plus jeunes. Ensuite, il est formé à donner les premiers soins essentiels en cas d’éventuels accidents.

Et ces soins varient en fonction de l’âge de l’enfant. Les enfants âgés de moins d’un an qui sont victimes d’étouffement ou d’intoxication doivent, par exemple, recevoir des soins spécifiques. Enfin, la nounou est également amenée à apprendre comment bien utiliser les accessoires pour bébé et les risques qu’ils représentent comme la table à langer, le lit parapluie…

 

Mila

Author Mila

More posts by Mila

Laissez un commentaire