Catégorie

Étouffements, strangulations

Que faire en cas d’étouffement

Que faire en cas d’étouffement ? Formation à Toulouse

Ecrit par | 0 – 6 mois, 1 an – 2 ans, 2 ans– 3 ans, 3 ans– 4 ans, 4 ans– 5 ans, 5 ans– 8 ans, 7 – 12 mois, 9 ans– 11 ans, Enfant, Étouffements, strangulations, L'école de secourisme pour les parents et les enfants | Aucun commentaire

Vous vous demandez que faire en cas d’étouffement ? En effet, il figure parmi les accidents domestiques les plus fréquents. Il peut toucher n’importe qui, petits et grands. Rassurez-vous ! Dans la majorité des cas, en cas d’étouffement partiel, il ne provoque pas de séquelles. Et en cas d’étouffement total, des gestes simples de secourisme vous permettront de sauver la vie d’une victime d’étouffement. Comment réagir ? Voici mes astuces.

 

Les claques dans le dos

Chez les adultes et les enfants plus âgés, la suffocation se manifeste souvent au cours des repas. Vous pouvez être témoin d’un accident de ce genre n’importe où et n’importe quand. De ce fait, je trouve essentiel de vous enseigner cette technique efficace pour expulser le corps étranger des voies aériennes. À noter que les tapes dans le dos sont conseillées chez les adultes et chez un bébé de plus de 12 mois. Il s’agit d’un geste de secours à la victime consciente.

  • Tenez-vous debout ou à genou légèrement en arrière de la victime ;
  • Penchez-la en avant et soutenez son thorax avec une main ;
  • Tapez 5 fois entre ses omoplates ;
  • Recommencez les claques jusqu’à ce qu’il parvienne à tousser et à respirer ;

 

Les compressions abdominales

La compression de l’abdomen est aussi un bon réflexe pour secourir les personnes qui s’étouffent. Je vous le conseille dans le cas où les claques dans le dos ne suffisent pas à stopper l’obstruction des voies aériennes. Cette technique secours aux enfants de plus d’un an et aux adolescents doit être réalisée comme ceci :

  • Placez vos bras sur la partie supérieure de l’abdomen de la victime ;
  • Maintenez votre poing en place et enfoncez fortement vers vous et vers le haut 5 fois ;
  • Recommencez ces gestes de secours jusqu’à désobstruction des voies respiratoires.

 

Que faire en cas d’étouffement ? Appeler les secours

Dans les cas graves : etouffement total, perte de connaissance, saignements ou difficulté à respirer, appelez les services de secours et les services d’urgence ! Jusqu’à l’arrivée des secours, restez à l’écoute de la victime.  Essayez de calmer la victime autant que possible pour lui éviter le stress. Expliquez la situation au secours d’urgence une fois l’ambulance sur les lieux pour faciliter les premiers soins.

 

Prendre des cours de sauvetage et de secourisme, les avantages

Dans les situations d’urgence, il est toujours bon d’être utile. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui m’ont poussé à devenir sauveteur-secouriste. Si comme moi, vous avez envie de sauver des vies, je peux vous accompagner dans l’apprentissage des gestes nécessaires pour assurer les premiers soins en cas d’urgence.

Au cours d’une formation aux premiers secours dans mon école, vous aurez l’occasion d’apprendre les gestes qui sauvent en cas d’obstruction totale des voies aériennes d’une victime. Une initiation au secourisme accompagnée de professionnels du domaine comme je vous le propose dans mon école à Toulouse est aussi une occasion de partager vos expériences.

Vous savez maintenant que faire en cas d’étouffement. Je conseille les sessions de formation aux gestes de premiers secours aux parents et futurs parents afin d’éviter le stress et réagir rapidement en cas d’urgence. En effet, l’étouffement touche un bon nombre d’enfants. Il vaut mieux prévenir que guérir.

l’étouffement des enfants

Tout savoir sur l’étouffement des enfants – formation à Marseille

Ecrit par | Enfant, Étouffements, strangulations, J'ALERTE, JE PROTEGE, JE SAUVE, L'école de secourisme pour les parents et les enfants | Aucun commentaire

L’étouffement est la première cause de décès chez les jeunes enfants. Et pourtant, il s’agit de l’un des accidents domestiques les plus faciles à prévenir. Dans cet article, je vais vous parler des principales causes de l’étouffement des enfants, des gestes simples pour l’éviter et des différentes manières de secourir un enfant victime d’étranglement.

 

Les causes de l’étouffement des enfants

Les jeunes enfants mettent souvent n’importe quoi dans la bouche. Ce petit geste représente un réel danger d’étouffement qu’il ne faut surtout pas prendre à la légère. L’ingestion de petits objets et de petits morceaux de certains aliments figure parmi les premières causes de cet accident de la vie courante.

C’est pour cette raison que j’insiste toujours sur le fait que la meilleure façon d’éviter l’étouffement  est de manger au calme. Si ce n’est pas le cas, par exemple lors d’un moment de convivialité comme un apéritif, il faut surveiller l’enfant pendant son repas. Un étouffement total ne fait pas de bruit. Méfiez-vous des raisins, des cacahuètes, des bonbons durs et des ballons de latex. De nombreux enfants en ont déjà été victime. Lorsque ces objets durs bloquent les voies respiratoires, le tout-petit ne reçoit plus d’oxygène. Ce phénomène provoque quelquefois une obstruction des voies aériennes, apporte des dommages au cerveau et engendre même une mort par suffocation.

Cependant, ne vous limitez pas aux objets qu’il peut mettre dans la bouche. Parfois, un couchage inadapté à l’âge du bout de chou peut l’étouffer. N’utilisez donc pas de couverture et d’oreiller avant l’âge conseillé. Ne laissez pas non plus trainer un sac plastique. Votre jeune enfant et même les enfants plus âgés risquent de se couvrir le visage avec.

 

Les gestes simples pour prévenir l’étouffement

Vous pouvez parfaitement éviter les accidents domestiques comme l’étouffement en adoptant les bons gestes au quotidien. Par exemple, vous ne devez jamais laisser loulou sans surveillance. Je déconseille toujours les sucettes aux parents. Elles risquent parfois d’étouffer les tout-petits.

Vérifiez toujours l’état du jouet de votre enfant. Surtout s’il est en plastique. Lorsque son jouet est cassé, vous devez immédiatement le remplacer pour l’empêcher d’avaler les petits morceaux. Le fait de mettre tous les objets qui peuvent être avalés comme les petites pièces hors de portée des enfants est également recommandé.

 

Mes astuces pour venir en aide à un enfant qui s’étouffe

Pour sauver la vie d’un enfant qui s’étouffe avec un corps étranger, je vous conseille tout d’abord de garder votre calme. Il vous faut agir rapidement et avec confiance. La première chose à faire est d’évaluer l’état de la victime. A-t-elle une expression de détresse ? Est-ce qu’elle a la bouche ouverte ? Peut-elle tousser ou non ? Arrive-t-elle à respirer ? Est-elle inconsciente ?

Si l’enfant peut tousser, vous n’avez pas besoin de lui donner des claques dans le dos. Dans le cas d’une obstruction des voies respiratoires, vous devez lui donner 5 tapes fermes au niveau des omoplates. Continuez à le taper dans le dos pour expulser les corps étrangers.

Si vous avez le moindre doute après que cet accident domestique soit passé, le mieux est de demander un avis médical. Et surtout, appelez immédiatement les urgences en cas de complications. Vous pouvez aussi alerter le voisinage pour vous aider.

Voilà ce que vous devez savoir concernant l’étouffement des enfants. Pour mieux maitriser les gestes qui sauvent (réanimation cardio-pulmonaire, massage cardiaque, bouche-à-bouche…), je vous suggère ma formation aux gestes de premiers secours à Marseille. Nous traiterons plusieurs sujets illustrés d’exemples précis ensemble.

étouffement chez le bébé ou l’enfant 

Que faire en cas d’étouffement chez le bébé ou l’enfant ? Formation premiers secours pédiatrique à Aix en Provence

Ecrit par | 0 – 6 mois, 1 an – 2 ans, 2 ans– 3 ans, 3 ans– 4 ans, 4 ans– 5 ans, 5 ans– 8 ans, 7 – 12 mois, Étouffements, strangulations | Aucun commentaire

Le risque d’étouffement est assez élevé chez les nourrissons et même chez les enfants plus âgés. Il s’agit d’un accident de la vie qui peut survenir à tout moment, surtout au moment du repas et de l’apéritif. Pour ne pas craindre le pire lorsque votre enfant est en train de s’étouffer et savoir exactement comment réagir, je vous conseille ma formation aux premiers secours pédiatrique à Aix en Provence. À la suite de cette formation de secourisme, vous allez être capable de mieux gérer cette situation d’urgence, sauver la vie de votre petit bébé d’amour et également celui des autres. Mais en attendant, que faire en cas d’étouffement chez le bébé ou l’enfant ?

 

Les principales causes de l’étouffement chez le bébé ou l’enfant

Avant de vous parler des gestes de premiers secours en cas de danger d’étouffement chez les tout-petits, je trouve qu’il est essentiel de vous parler des causes probables d’une telle situation. C’est souvent l’ingestion des aliments ou de corps étrangers en pleine action (rire, course, marche,etc.) qui est à l’origine des blocages dans les voies respiratoires. À titre informatif, plus de 70 % des petits objets coincés dans les voies aériennes se produit chez les enfants, notamment les moins de 3 ans.

Dans le cas où les poumons ne reçoivent plus assez d’oxygène, les séquelles peuvent parvenir jusqu’au cerveau. D’où la nécessite de prendre immédiatement des précautions et appeler les secours au plus vite. Néanmoins, dans la majorité des cas, il suffit à l’enfant de tousser pour retrouver sa respiration et éliminer les aliments solides ayant engendré un étranglement.

 

Les gestes pour sauver les bébés qui s’étouffent

Un enfant qui s’étouffe, c’est toujours une source d’angoisse. Cependant, pour éviter toutes complications, je vous conseille vivement de garder votre calme. Afin d’extraire l’objet ou l’aliment qui a causé l’accident (bonbons durs, chewing-gum, petites pièces…), la toux peut suffire. S’il respire bien et qu’il parvient à tousser, il est inutile de lui donner une claque dans le dos. Cependant, vous devez le surveiller de près pendant les prochaines heures afin d’anticiper toute situation qui s’aggrave. Que faire s’il ne tousse pas ou ne parvient pas à respirer correctement ?

Vous devez immédiatement vous agenouiller et placer votre bras en travers de sa poitrine pour pouvoir lui donner 5 tapes fermes entre ses omoplates. Pour les 12 mois et plus, vous pouvez reproduire les mêmes gestes d’urgence jusqu’à ce qu’il tousse et respire. Si la victime est inconsciente, vous devez tout de suite alerter les secours. Une réanimation cardio respiratoire, un bouche-à-bouche ou encore un massage cardiaque sont aussi envisageables si la situation évolue, dans le cas où l’enfant ne répond plus et ne respire plus.

 

Les moyens d’écarter tout risque d’étouffement

Pour apprendre les techniques de prévention des étouffements du nourrisson et des jeunes enfants, je vous conseille vivement de vous faire coacher dans une école de secourisme agréée. Ainsi, vous pourrez être en mesure de limiter les risques au maximum. Si cela vous intéresse, je forme des parents et des futurs parents aux premiers gestes de secours depuis 2015.

Pendant les formations, je vous propose une mise en situation et des pratiques détaillées avec des mannequins. Aujourd’hui, avec des mamans secouristes et formatrices comme alliées, les formations peuvent être réalisées à Aix-en-Provence. Une raison de plus pour participer aux ateliers. Sinon, les bons gestes comme éviter de laisser bébé sans surveillance ou s’amuser avec un jouet inadapté à son âge peuvent sauver.

Quelques secondes d’étranglement peuvent être fatales pour votre bout de chou. Afin de réduire les risques, je vous encourage à vous documenter davantage pour connaitre d’autres gestes simples à adopter en cas de panique. Vous pouvez tout aussi vous aider de mon article sur les gestes qui sauvent les bébés et les enfants.