Catégorie

L’école de secourisme pour les parents et les enfants

Que faire en cas d’étouffement

Que faire en cas d’étouffement ? Formation à Toulouse

Ecrit par | 0 – 6 mois, 1 an – 2 ans, 2 ans– 3 ans, 3 ans– 4 ans, 4 ans– 5 ans, 5 ans– 8 ans, 7 – 12 mois, 9 ans– 11 ans, Enfant, Étouffements, strangulations, L'école de secourisme pour les parents et les enfants | Aucun commentaire

Vous vous demandez que faire en cas d’étouffement ? En effet, il figure parmi les accidents domestiques les plus fréquents. Il peut toucher n’importe qui, petits et grands. Rassurez-vous ! Dans la majorité des cas, en cas d’étouffement partiel, il ne provoque pas de séquelles. Et en cas d’étouffement total, des gestes simples de secourisme vous permettront de sauver la vie d’une victime d’étouffement. Comment réagir ? Voici mes astuces.

 

Les claques dans le dos

Chez les adultes et les enfants plus âgés, la suffocation se manifeste souvent au cours des repas. Vous pouvez être témoin d’un accident de ce genre n’importe où et n’importe quand. De ce fait, je trouve essentiel de vous enseigner cette technique efficace pour expulser le corps étranger des voies aériennes. À noter que les tapes dans le dos sont conseillées chez les adultes et chez un bébé de plus de 12 mois. Il s’agit d’un geste de secours à la victime consciente.

  • Tenez-vous debout ou à genou légèrement en arrière de la victime ;
  • Penchez-la en avant et soutenez son thorax avec une main ;
  • Tapez 5 fois entre ses omoplates ;
  • Recommencez les claques jusqu’à ce qu’il parvienne à tousser et à respirer ;

 

Les compressions abdominales

La compression de l’abdomen est aussi un bon réflexe pour secourir les personnes qui s’étouffent. Je vous le conseille dans le cas où les claques dans le dos ne suffisent pas à stopper l’obstruction des voies aériennes. Cette technique secours aux enfants de plus d’un an et aux adolescents doit être réalisée comme ceci :

  • Placez vos bras sur la partie supérieure de l’abdomen de la victime ;
  • Maintenez votre poing en place et enfoncez fortement vers vous et vers le haut 5 fois ;
  • Recommencez ces gestes de secours jusqu’à désobstruction des voies respiratoires.

 

Que faire en cas d’étouffement ? Appeler les secours

Dans les cas graves : etouffement total, perte de connaissance, saignements ou difficulté à respirer, appelez les services de secours et les services d’urgence ! Jusqu’à l’arrivée des secours, restez à l’écoute de la victime.  Essayez de calmer la victime autant que possible pour lui éviter le stress. Expliquez la situation au secours d’urgence une fois l’ambulance sur les lieux pour faciliter les premiers soins.

 

Prendre des cours de sauvetage et de secourisme, les avantages

Dans les situations d’urgence, il est toujours bon d’être utile. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui m’ont poussé à devenir sauveteur-secouriste. Si comme moi, vous avez envie de sauver des vies, je peux vous accompagner dans l’apprentissage des gestes nécessaires pour assurer les premiers soins en cas d’urgence.

Au cours d’une formation aux premiers secours dans mon école, vous aurez l’occasion d’apprendre les gestes qui sauvent en cas d’obstruction totale des voies aériennes d’une victime. Une initiation au secourisme accompagnée de professionnels du domaine comme je vous le propose dans mon école à Toulouse est aussi une occasion de partager vos expériences.

Vous savez maintenant que faire en cas d’étouffement. Je conseille les sessions de formation aux gestes de premiers secours aux parents et futurs parents afin d’éviter le stress et réagir rapidement en cas d’urgence. En effet, l’étouffement touche un bon nombre d’enfants. Il vaut mieux prévenir que guérir.

l’étouffement des enfants

Tout savoir sur l’étouffement des enfants – formation à Marseille

Ecrit par | Enfant, Étouffements, strangulations, J'ALERTE, JE PROTEGE, JE SAUVE, L'école de secourisme pour les parents et les enfants | Aucun commentaire

L’étouffement est la première cause de décès chez les jeunes enfants. Et pourtant, il s’agit de l’un des accidents domestiques les plus faciles à prévenir. Dans cet article, je vais vous parler des principales causes de l’étouffement des enfants, des gestes simples pour l’éviter et des différentes manières de secourir un enfant victime d’étranglement.

 

Les causes de l’étouffement des enfants

Les jeunes enfants mettent souvent n’importe quoi dans la bouche. Ce petit geste représente un réel danger d’étouffement qu’il ne faut surtout pas prendre à la légère. L’ingestion de petits objets et de petits morceaux de certains aliments figure parmi les premières causes de cet accident de la vie courante.

C’est pour cette raison que j’insiste toujours sur le fait que la meilleure façon d’éviter l’étouffement  est de manger au calme. Si ce n’est pas le cas, par exemple lors d’un moment de convivialité comme un apéritif, il faut surveiller l’enfant pendant son repas. Un étouffement total ne fait pas de bruit. Méfiez-vous des raisins, des cacahuètes, des bonbons durs et des ballons de latex. De nombreux enfants en ont déjà été victime. Lorsque ces objets durs bloquent les voies respiratoires, le tout-petit ne reçoit plus d’oxygène. Ce phénomène provoque quelquefois une obstruction des voies aériennes, apporte des dommages au cerveau et engendre même une mort par suffocation.

Cependant, ne vous limitez pas aux objets qu’il peut mettre dans la bouche. Parfois, un couchage inadapté à l’âge du bout de chou peut l’étouffer. N’utilisez donc pas de couverture et d’oreiller avant l’âge conseillé. Ne laissez pas non plus trainer un sac plastique. Votre jeune enfant et même les enfants plus âgés risquent de se couvrir le visage avec.

 

Les gestes simples pour prévenir l’étouffement

Vous pouvez parfaitement éviter les accidents domestiques comme l’étouffement en adoptant les bons gestes au quotidien. Par exemple, vous ne devez jamais laisser loulou sans surveillance. Je déconseille toujours les sucettes aux parents. Elles risquent parfois d’étouffer les tout-petits.

Vérifiez toujours l’état du jouet de votre enfant. Surtout s’il est en plastique. Lorsque son jouet est cassé, vous devez immédiatement le remplacer pour l’empêcher d’avaler les petits morceaux. Le fait de mettre tous les objets qui peuvent être avalés comme les petites pièces hors de portée des enfants est également recommandé.

 

Mes astuces pour venir en aide à un enfant qui s’étouffe

Pour sauver la vie d’un enfant qui s’étouffe avec un corps étranger, je vous conseille tout d’abord de garder votre calme. Il vous faut agir rapidement et avec confiance. La première chose à faire est d’évaluer l’état de la victime. A-t-elle une expression de détresse ? Est-ce qu’elle a la bouche ouverte ? Peut-elle tousser ou non ? Arrive-t-elle à respirer ? Est-elle inconsciente ?

Si l’enfant peut tousser, vous n’avez pas besoin de lui donner des claques dans le dos. Dans le cas d’une obstruction des voies respiratoires, vous devez lui donner 5 tapes fermes au niveau des omoplates. Continuez à le taper dans le dos pour expulser les corps étrangers.

Si vous avez le moindre doute après que cet accident domestique soit passé, le mieux est de demander un avis médical. Et surtout, appelez immédiatement les urgences en cas de complications. Vous pouvez aussi alerter le voisinage pour vous aider.

Voilà ce que vous devez savoir concernant l’étouffement des enfants. Pour mieux maitriser les gestes qui sauvent (réanimation cardio-pulmonaire, massage cardiaque, bouche-à-bouche…), je vous suggère ma formation aux gestes de premiers secours à Marseille. Nous traiterons plusieurs sujets illustrés d’exemples précis ensemble.

formation PSC1 à Marseille

La formation PSC1 à Marseille pour l’inscription au BPJEPS

Ecrit par | J'ALERTE, JE PROTEGE, JE SAUVE, L'école de secourisme pour les parents et les enfants, Sport | Aucun commentaire

Le BPJEPS ou Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’éducation Populaire et du Sport intéresse de plus en plus de monde. Si vous aussi, vous prévoyez d’obtenir ce brevet national, vous faites le bon choix. Il propose des débouchés assez intéressants. Pour vous inscrire au BPJEPS, vous aurez besoin de suivre une formation PSC1 à Marseille. Et justement, je suis là pour vous aider.

 

Les raisons de participer à une formation PSC1 à Marseille

Avec un BPJEPS, vous pouvez exercer le métier d’éducateur sportif, de médiateur et animateur social, d’animateur socioculturel, socio-éducatif, chargé de projets d’animation… Vous serez amené à côtoyer un maximum de personnes et de tous âges. Il est donc obligatoire de connaitre les gestes qui sauvent en cas de situations urgentes comme des brûlures, un étouffement ou un arrêt cardiaque. Il ne s’agit pas de devenir sauveteur professionnel.  L’idée est tout simplement que vous soyez prêt à réaliser les gestes de premiers secours et offrir les premiers soins en cas de besoin. Et comme les dangers peuvent être partout, je vous conseille d’accompagner la formation PSC1 par une formation à la prévention des risques. Vous pourrez ainsi avoir les bons réflexes au moment venu.

 

Comment se dérouleront les sessions de formation ?

Une formation aux gestes de premiers secours, notamment le PSC1, dure 7 heures. Soit 7 heures en présentiel, soit 3h en ligne puis 4h en présentiel pour valider toutes les compétences demandées. Nous vous formons et avons 100% de réussite à cette formation. Vous pouvez avoir l’esprit tranquille. Une formatrice diplômée d’Etat en secourisme vous accompagnera tout au long de la formation jusqu’à l’acquisition des bons gestes et des bons réflexes. La séance se divise en plusieurs étapes, théoriques et surtout beaucoup de pratique. La première consiste à suivre les cours salvum en ligne, à votre ryhtme, quand vous le souhaitez. Ces cours en ligne Salvum vous enseigneront les gestes de secours en théorie. Cette partie théorique peut se faire également en présentiel avec un formateur, en fonction des sessions. Une fois cette première étape réalisée, ils continueront avec quelques démonstrations sur mannequin suivie d’explications. Dans la dernière étape, chaque participant sera convié à une mise en situation pendant laquelle il mettra en pratique les cours pédagogiques.

 

Où faire une formation aux premiers secours à Marseille ?

Pour que votre dossier de candidature pour la Formation BPJEPS soit retenu, vous devez suivre une formation PSC1 à Marseille dans un centre de formation, un organisme de formation ou une unité d’enseignement habilité.  Vous pouvez vous inscrire à cette formation PSC1 en cliquant ici. La formation se déroulera dans une grande salle de 100 m², accessible en voiture ou en transport en commun (proche du métro Chartreux).

 

Vos avantages d’être formé aux gestes de premiers secours pour votre formation

Devenir secouriste m’a toujours inspiré. Une raison pour laquelle j’en suis là aujourd’hui. Une formation en secourisme vous permettra un apprentissage des gestes d’une manière ludique. Je suis passionnée par mon métier et essaie de la transmettre à mes apprenants. En participant aux formations ou aux ateliers que je propose, vous pourrez mieux assimiler les premiers gestes à faire en cas d’accidents pendant la pratique d’activités physiques et sportives comme la remise en forme, les exercices de cardio, les activités équestres… Ainsi, vous pourrez porter secours à n’importe quel moment et n’importe où.

formation aux premiers secours PSC1

La formation aux premiers secours PSC1 pour les volontaires en service civique à Marseille

Ecrit par | J'ALERTE, JE PROTEGE, JE SAUVE, L'école de secourisme pour les parents et les enfants | Aucun commentaire

Êtes-vous à la recherche d’une formation aux premiers secours PSC1 pour les volontaires en services civiques à Marseille ? Ne cherchez plus ailleurs ! Nous proposons des formations Prévention et Services Civiques niveau 1 tous les mois.

Dans la vie quotidienne ou dans la vie professionnelle, des accidents peuvent arriver. Nous avons les réflexes d’appeler immédiatement les sapeurs-pompiers ou le SAMU mais dans certaines situations, par exemple en cas d’urgence vitale, il faut savoir agir immédiatement.  Autre exemple, on pourrait être hors réseau, en randonnée dans les calanques et un de nos amis s’est fracturé la jambe, que faire ?  Ou encore, on pourrait assister à une éventuelle hémorragie au travail suite à une écorchure assez profonde, pour ne pas perdre beaucoup de sang, il faut agir.

Il est alors important de se former en premiers secours. Chaque entreprise ou foyer devraient avoir une trousse de secours selon leur destination en vacances ou en randonnée, mais surtout à la maison ou au travail. D’où l’intérêt du présent article !  Découvrez la formation aux premiers secours PSC1 pour les volontaires en service civique à Marseille !

Pourquoi effectuer une formation aux premiers secours PSC1 pour les volontaires en service civique à Marseille ?

Commençons par parler des volontaires en service civique qui réside à Marseille. L’engagement de Service Civique est destiné aux jeunes de 16 à 25 ans. Il s’agit d’un engagement volontaire d’une durée de 6 à 12 mois. Ils reçoivent des indemnités mensuelles et doivent obligatoirement valider le PSC1 pendant ce volontariat. Et enfin, ils deviennent membres d’un organisme ou d’une agence de service civique à but non lucratif.

Ces derniers leur donnent des formations sur des thématiques en lien avec le civisme et la citoyenneté, mais aussi sur la prévention et les secours physiques de niveau 1 ou PSC1. Ces organismes ou agences de volontariats ont pour objectif l’intérêt général et la promotion de la citoyenneté. Cette formation en PSC1 est fournie par des organismes agréés.

À la suite de cette formation, ces volontaires en service civique à Marseille seront aptes à gérer toutes sortes d’urgences quotidiennes qui peuvent se présenter devant eux : une crise cardiaque ou une électrocution. Bref, ces jeunes seront formés pour sauver des vies et intervenir avant l’arrivée des secours sur les lieux, à travers les essentiels du secourisme. Il s’agit de renforcer la part des citoyens dans le secourisme d’autrui.

Quels sont les objectifs de cette formation pour les volontaires en service civique à Marseille ?

Comme dans la plupart des villes de France, Marseille dispose de plusieurs organismes de volontaires en service civique. Ces volontaires sont formés dans plusieurs domaines comme le PSC1. Nous allons vous partager maintenant les objectifs de cette formation. Après cela, les jeunes volontaires pourront garantir la sécurité de sa personne, de la victime, mais aussi de toutes les autres personnes au voisinage du danger qui les menace.

De plus, ils pourront alerter au plus vite les pompiers ou les SAMU. Mais surtout, ils pourront sauver des vies puisqu’ils maitriseront les gestes de premiers secours en cas d’étouffement, de crise cardiaque, d’hémorragie ou de fracture d’une personne ayant subi un accident. En outre, ils devront ainsi pouvoir arrêter les saignements, lui permettre de respirer, éviter l’aggravation et prendre un avis médical, éviter l’aggravation de la brulure ou de la plaie, assurer une circulation artificielle.

Ces jeunes volontaires recevront de ce fait un certificat ou un diplôme quelques jours après la fin de formation. Notons que cette formation est surtout une formation pratique que théorique. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter les dates de formation ou à nous contacter directement au 0756888702 ou par mail via hello@lecoledesecourisme.com. Nous serons ravis de vous répondre !

 

apprendre le secourisme aux enfants

Activité secourisme pour les enfants

Ecrit par | J'ALERTE, JE PROTEGE, JE SAUVE, L'école de secourisme pour les parents et les enfants | Aucun commentaire

« Bonjour, je m’appelle Lucie et à l’âge de 6 ans, j’ai sauvé mon papa. C’était un lundi, je m’en souviens comme si c’était hier. Alors que j’étais encore en train de dormir dans mon lit, j’ai entendu un grand Boum dans la cuisine. Je me suis levée pour aller voir et j’ai aperçu mon père au sol. Complètement paniquée j’ai hurlé et j’ai couru vers lieu pour aller le relever. Il était inerte. J’ai pris son téléphone et j’ai appelé le 18. »

Comment apprendre le secourisme aux enfants ? En effet, même les plus petits peuvent être témoin d’un accident et sauver les adultes. En tant que parent, vous pouvez déjà leur faire prendre conscience des dangers et des accidents de la vie courante qui peuvent survenir et leur apprendre à agir. Même si cela n’est pas aussi facile que cela car il faut leur apprendre sans leur faire peur. C’est pourquoi je vous propose mes ateliers d’initiation au secourisme pour les jeunes enfants.

 

L’importance d’apprendre le secourisme aux enfants

Tout le monde doit être en mesure de porter secours à une victime inconsciente ou consciente. Les accidents domestiques (brûlures en cuisine, étouffement, chute dans les escaliers, noyades…) ainsi que les accidents de la route ne préviennent pas.

Chaque citoyen doit donc savoir comment réagir face à un cas d’urgence, même les plus petits. Il est important d’apprendre à porter secours aux enfants pour la simple et bonne raison qu’ils peuvent être confrontés à une situation d’urgence à tout moment. Par ailleurs, de nombreux parents témoignent de l’intérêt d’une formation de sauveteur secouriste. Surtout pour les enfants gardés par des personnes âgées.

Les enfants formés dans le cadre d’un PSC1, à partir de 10 ans, sont aptes à alerter les secours et à réaliser les gestes de secours jusqu’à l’arrivée des sapeurs-pompiers ou du SAMU. Avant 10 ans, nous proposons des initiations les minis secouristes dès 3 ans pour les initier et leur apprendre les bons réflexes, tout en apportant progressivement la compréhension du corps humain.

 

Le déroulement d’une activité de secourisme junior

L’apprentissage des gestes de premiers secours chez les enfants peut être facilité en leur faisant suivre une formation spécifique. Pour qu’ils assimilent les gestes qui sauvent plus facilement, les ateliers seront à la fois amusants et ludiques.

J’insiste toujours sur le fait qu’il est nettement plus plaisant d’apprendre en groupe. Pour cette raison, je vous conseille nos formations pour toute la famille. Durant l’initiation aux premiers secours, votre enfant apprendra de multiples choses sur le secours des personnes en situation d’urgence.

Un atelier se divise généralement en trois parties bien distinctes à savoir la partie théorique présentée d’une manière ludique pour les tout-petits, la partie illustration pendant laquelle les formateurs appliqueront des exemples précis sur des mannequins et enfin la partie pratique. Chaque enfant sera amené à appliquer ce qu’il a pu retenir au cours du programme de formation. Il pourra alors mieux assimiler les gestes à accomplir en cas d’urgences.

 

Les avantages d’apprendre les gestes qui sauvent aux enfants

Un enfant responsable sera toujours la fierté de ses parents et de son entourage. Si vous aussi, vous souhaitez que vos bouts de choux sachent sauver des vies en cas de situations d’urgences, je vous conseille les activités des minis secouristes spécialement dédiées.

Les formateurs dans notre école de secourisme sauront faire passer le message aux enfants avec pédagogie. Ce qui sera très avantageux pour vos loulous. Ils pourront alors maitriser les techniques pour évaluer l’état de la victime. Ils sauront pratiquer les gestes comme le massage cardiaque, les techniques pour stopper un saignement, les numéros d’urgence à appeler et pour quelles interventions…

Les activités de secourisme sont ouvertes aux enfants dès l’âge de 3 ans. Si vous aussi, vous souhaitez donner plus de responsabilités à vos enfants et leur faire participer à la protection civile, n’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations concernant nos ateliers et formations qui leur sont spécialement dédiés.