Catégorie

3 ans– 4 ans

Le lit Montessori en toute sécurité

Ecrit par | 0 – 6 mois, 1 an – 2 ans, 2 ans– 3 ans, 3 ans– 4 ans, A l'intérieur de la maison, Enfant, JE PROTEGE | Aucun commentaire

Votre bébé aime dormir. En effet, il a besoin d’une bonne quantité de sommeil pour grandir correctement. Vous devez ainsi lui aménager un espace lui permettant de se mettre en confiance et de dormir plus facilement. C’est l’une des raisons qui ont poussé Maria Montessori, médecin et pédagogue italienne à étudier le comportement de l’enfant.

Selon elle, l’enfant a besoin d’une certaine indépendance pour bien se développer. Elle a ainsi créé une méthode consistant à aménager une chambre respectant certaines règles. En dormant sur un lit Montessori (lit posé au sol), votre petit aventurier deviendra plus autonome. Voyons donc comment un lit Montessori peut apporter plus de sécurité pour votre tout petit, à condition de respecter certaine règles de sécurité.

 

Un lit Montessori : c’est quoi  ?

 

Brièvement, le lit Montessori est un modèle de lit qui est posé directement sur le sol. Il a été mis au point par l’éducatrice italienne Maria Montessori suite à son analyse sur l’habitude comportementale des tout-petits. Ce type de lit pourrait effectivement favoriser le développement moteur et mental de l’enfant. Au fil du temps, son design s’est fortement développé. Ce meuble est désormais décliné en plusieurs formes et plusieurs modèles.

Dans un lit traditionnel, bébé se trouve à plus ou moins 40 cm du sol. Lorsqu’il est allongé dans son lit, il aura l’impression d’être sur un éperon rocheux. À l’inverse, un lit posé au ras du sol boostera la confiance en soi et le sentiment de sécurité de votre petit bout de chou. Il pourra se lever facilement sans danger et découvrir par lui-même le monde qui l’entoure. Il pourra dormir et se lever selon ses propres ressentis.

 

Un lit Montessori pour plus de sécurité

 

Un lit à barreaux peut certes protéger votre petit aventurier des chutes. Jusqu’au moment où il souhaitera sortir de son lit, de ses propres moyens. Cependant, en optant pour un lit entouré de barrières trop élevées, vous portez atteinte à la liberté de votre gamin. Il se sentira emprisonné et il fera tout pour sortir de là. Un lit Montessori vous permettra de donner plus de liberté à votre chérubin.

Les risques d’accident sont minimes. Votre bébé pourra dormir confortablement sur son lit sans risquer de chuter. Il pourra aller se coucher et sortir du lit comme il veut. Avec ce type de lit, votre chérubin aura une vue globale de sa chambre, ce qui augmentera sa confiance en soi.

Il est également conseillé d’utiliser un matelas suffisamment large pour que votre petit loup puisse bouger comme il le souhaite. Cela lui permettra de suivre son rythme naturel et lui permettra de dormir tout seul lorsqu’il sera fatigué.

 

Comment apporter plus de sécurité dans la chambre de bébé ?

 

Si vous voulez sécuriser totalement le lit de votre tout petit, il vous est possible d’ajouter un petit bord de sécurité pour lui éviter de rouler. Cependant, il devra être suffisamment bas pour que votre enfant puisse sortir facilement de son lit. Vous pourrez également sécuriser sa chambre en y installant par exemple des cache-angles, des cache-prises, etc.

 

Vous êtes intéressés par d’autres articles et vous souhaitez aller plus loin :

 

credit photo :Photo de Ksenia Chernaya provenant de Pexels

Plan aisance aquatique, 6 vidéos pédagogiques à faire en famille

Ecrit par | 1 an – 2 ans, 2 ans– 3 ans, 3 ans– 4 ans, Enfant | Aucun commentaire

Envie de passer d’agréables moments dans la piscine avec votre enfant même s’il n’est pas encore à l’aise dans l’eau ?

Et si c’était vous qui allez guider votre enfant dans ce premier apprentissage ? Au travers de ces vidéos pédagogiques, vous trouverez des gestes simples à réaliser en piscine afin de familiariser votre enfant à l’eau.

Ce plan « d’aisance aquatique », lancé en avril 2019 par Roxana Maracineanu, Ministre des Sports et ancienne championne du monde de natation, a réuni les 6 étapes essentielles pour apprendre à son enfant ou petit enfant à évoluer dans l’eau en toute sécurité, et ceci, dès l’école maternelle. Ces vidéos -ci-dessous) ont été conçues pour les parents et sont accessibles à tous.

Petit rappel : Les noyades accidentelles constituent la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans, avec chaque année environ 1 000 décès. L’apprentissage de la natation est indispensable pour éviter ces accidents. De nombreux professionnels proches de chez vous sont là pour accompagner votre enfant à la maîtrise des différentes nages. N’hésitez pas à les contacter !

Nos conseils dans votre boite mail : 

Inscrivez vous à la newsletter et rejoignez-nous dans l'aventure !

Voici les 6 étapes (les vidéos se trouvent ci-dessous) :

Etape 1 : L’acclimatation dans le bassin

Etape 2 : L’immersion

Etape 3 : Flotter à la verticale

Etape 4 : Déplacement à la surface

Etape 5 : Appréhender la profondeur

Etape 6 : L’autonomie

Sources :  site du gouvernement.